Cyberterrorisme, le gouvernement instaure des mesures de précaution

Devis assurance gratuit au meilleur prix

Cyberterrorisme, le gouvernement instaure des mesures de précaution

Cyberterrorisme, le gouvernement instaure des mesures de précaution

Cyberterrorisme, le gouvernement instaure des mesures de précaution

13/03/2015

Actuellement, l’on évoque que le monde de l’internet fait face à un nouveau fléau dénommé « cyberterrorisme » qui n’est pas sans risque pour les internautes et également pour le gouvernement.  Toutefois, l’on ne peut nier qu’internet soit vraiment devenu un lieu idéal pour faire part de la communication à autrui. Ainsi, même les terroristes usent de ce moyen pour passer leur propagande surtout via les réseaux sociaux. D’autant plus que les outils sont gratuits, rapides et accessibles à tous.

Et les actions contre ce nouveau fléau sont en cours par le gouvernement français, qui après les faits enregistrés lors des attentats au siège du journal Charlie Hebdo et également pour l’HyperCasher annonce le redoublement de vigilance sur les communications via la toile. Face au fléau, le Premier ministre accompagné de son ministre Bernard Cazeneuve ont donc émis une préconisation portant renforcement de la surveillance des réseaux. Cette surveillance sera possible de par l’existence de différentes lois relatives à ce domaine en France.

Premièrement, la loi indique que l’on peut demander aux hébergeurs de sites d’annuler des contenus illicites sur leurs utilisateurs. Deuxièmement, la loi prévoit que les cyberenquêteurs ont le droit d’employer des logiciels espions pour intercepter des communications qu’ils jugent d’être illicites. Troisièmement, il est actuellement possible de bloquer les sites publiant des informations portant incitation à la réalisation d’acte de terrorisme. Enfin, la loi actuelle évoque que les personnes qui publient des messages illicites peuvent encourir sept ans de prison et payer une amende pouvant aller jusqu’à 100 000 euros. 

Cependant, nombreuses personnes évoquent si ces actions engendrées notamment la surveillance accrue sur le web sont vraiment nécessaires car elles doutent fort sur leur efficacité quant à la sécurité nationale. De même, les membres du parlement européen évoquent leur inquiétude à ces mesures prises du fait que le cadre de ces cybersurveillances ne soit pas encore défini selon les précisions nécessaires et peut donc donner place à des dérapages.

 

Tag:

Assurance décennale suite à un redressement judiciaire  |  Assurance decennale  |  Auto entrepreneur assurance décennale  |  Assurance décennale prix

Demandez un rappel